Rapport de l’Initiative sur le contenu numérique (ICN), mai 2015

OpenBBRecMicrophone

Tim Brady, président du comité

L’Initiative sur le contenu numérique (ICN) est un projet qui cherche de nouvelles subventions et de nouvelles structures pour l’enregistrement, la circulation, la promotion et la distribution de musique « spécialisée » canadienne en format numérique. L’ICN dispose d’une subvention de 20 000 du Conseil des arts du Canada.

Il s’agit essentiellement d’une tentative pour trouver un autre moyen de faire entendre notre musique (au Canada et à l’étranger), maintenant que les deux piliers de la musique canadienne, CBC et Radio-Canada, n’enregistrent plus de musique, à peu de choses près. C’est un projet très ambitieux, qui tient peut-être de Don Quichotte, mais il est absolument nécessaire aux musiques canadiennes en 2015 et au-delà.

Depuis six mois, l’ICN a abattu beaucoup de boulot : nous avons peaufiné nos arguments, nos statistiques et notre document de présentation (à l’intention des bailleurs de fonds publics et privés); nous avons discuté en détail avec nos partenaires dans des réunions tenues à Toronto et à Montréal; et nous avons conçu le « programme de subvention » technique que nous proposons. Notre consultant Pierre Lalonde a poursuivi ses discussions informelles avec les subventionnaires et nos partenaires privés, question de préparer le terrain pour notre proposition.

L’ICN a commandé un document de recherche musicologique qui vient appuyer, d’une manière scientifique et universitaire, nos arguments sur la valeur des musiques « spécialisées ». Ce document a été rédigé par Martin Guerpin et Jonathan Goldman de l’Université de Montréal. Il comporte une analyse et une bibliographie d’une vaste gamme d’études sur l’importance et les bienfaits de la musique et de la créativité. Les membres du RCMN sont invités à utiliser ce document et ces arguments comme bon leur semble pour aider à l’avancement des musiques de création au Canada. Le document est accessible ici.

En juin, nous commencerons à avoir des rencontres informelles avec des partenaires potentiels, ainsi que des bailleurs de fonds publics et privés. Les élections fédérales ralentiront nos progrès, puisque tous les ministères sont en mode attentiste, peu importe qui sera élu en octobre. Aucune décision ne sera prise avant le scrutin. En fait, il faudra même attendre en 2016 pour un retour à la normale.

Néanmoins, ces rencontres informelles nous donnent une idée de la force de nos arguments; elles nous permettront d’accroître notre efficacité avant la présentation formelle du projet.

D’autres intervenants s’intéressent à notre ICN. En effet, on nous a invités à la présenter au congrès Classical: Next, qui se tient à Rotterdam du 20 au 23 mai 2015, ainsi qu’à l’événement bisannuel Banff Opera Colloquium avec Opera.ca en juillet 2015. On peut dire, donc, que notre projet prend de la vitesse.

Tim Brady, 5 mai  2015

 

Pour en savoir plus, écrivez à :

tim@timbrady.ca

Articles précédents de ce comité :

Étude de l’Initiative sur le contenu numérique (ICN) : Les bénéfices de la création musicale (n° 20)
Rapport de l’Initiative sur le contenu numérique (ICN), décembre 2014 (n° 19)
Projet sur la création de contenu numérique en musique spécialisée (n° 18)

 

Adresse URL directe : Rapport de l’Initiative sur le contenu numérique (ICN), mai 2015
Retourner à l’édition mai 2015 du Bulletin du RCMN