Jennifer Waring (ON) (Présidente, 2016-aujourd’hui; Membre, 2014-16)

Un mot de la nouvelle présidente – octobre 2016

Mes expériences dans l’organisation de projets collaboratifs comme l’Oreille fine, SHIFT et, plus récemment, Gaudeamus : Deconstructed and Reconstructed ont confirmé ma conviction du bien-fondé de la mise en commun des ressources et de l’importance fondamentale des contacts personnels, qui créent d’occasions de collaboration artistique et d’échange, dans l’épanouissement de la pratique des musiques nouvelles. Ces idées importantes sous-tendent les FORUM du RCMN : collaboration locale pour monter des événements; rassemblements pour partager des idées et, au final, provoquer du neuf. Je m’efforce de prêter mon expérience et mon énergie à cet effort. Je suis particulièrement intéressée à assurer aux jeunes créateurs une place dans les structures établies (pendant mon passage chez Continuum, cet organisme faisait constamment de la place aux compositeurs émergents) et de tisser des liens sur la scène internationale.”

Jennifer Waring est co-fondatrice de l’ensemble Continuum de Toronto, dont elle a été la directrice artistique pendant plusieurs années. Sous sa férule, l’ensemble a passé plus de 150 commandes d’œuvres, enregistré quatre disques compacts et fait plusieurs tournées canadiennes et deux tournées en Europe. Elle s’est mise à s’intéresser à l’interdisciplinarité dans des projets touchant àla danse, le cinéma et l’installation, et aussi l’architecture, la philosophie et la science. L’Oreille Fine (2005) était conçu en collaboration avec Mark Kingwell – un festival de concerts et un symposium réunissant philosophes, poètes, critiques et psychologues autour de l’idée d’expression contemporaine dans une forme artistique classique. SHIFT est né d’une résidence d’un an chez Gaudeamus à Amsterdam, grâce à une bourse de la Metcalf Foundation. Ce festival binational de musique, de littérature et de cinéma canadien et néerlandais (2008-09) était présenté à Amsterdam et à Toronto. Il rassemblait une quarantaine d’artistes de chaque pays et de nombreux diffuseurs, dont le Harbourfront Authors Festival, l’Images Festival, Impakt (Utrecht), Gaudeamus, Asko|Schönberg, l’Ives Ensemble, Muziekgebouw aan ‘t IJ, ainsi que des radiodiffuseurs néerlandais et canadiens. Certains organisateurs néerlandais continuent d’utiliser le modèle créé par SHIFT dans leurs festivals bilatéraux.

Jennifer a monté Music by the Masses avec le Toronto Symphony Orchestra, où les spectateurs et le grand public étaient invités à composer des pièces pour des trios de musiciens symphoniques, avec l’aide de compositeurs professionnels. Le projet, rebaptisé Composing for a Change, a connu plusieurs autres éditions avec les orchestres Kitchener-Waterloo Symphony et Music Toronto.

Flûtiste de formation, Jennifer a étudié à Ottawa, à Londes et à Paris. Elle détient une maîtrise en interprétation de la University of Toronto. Elle enseigne au Royal Conversatory of Music depuis 22 ans.