Louise Campbell (QC) (Vice-Présidente, 2014-16; Membre, 2008-12)

Ensemble In Extensio

La première fois que j’ai assisté à un FORUM du RCMN, je me suis retrouvée entourée de gens que j’avais connus à divers moments et lieux de ma vie, des personnes toutes passionnées par la pratique des musiques nouvelles. Avant cet instant, jamais je n’aurais cru qu’il était possible de les réunir dans une même pièce. Après tout, le Canada est un bien grand pays et, comme bien d’autres membres du RCMN, je me suis déplacé et j’ai vécu dans plusieurs régions canadiennes. Or, non seulement est-ce possible de réunir dans une même pièce des gens de partout au pays, mais le RCMN réussit à le faire encore et encore. Dès cet instant, je suis devenue une ardente partisane du RCMN et de son mandat : le réseautage (ce qui, pour moi, se traduit par le développement de notre communauté en renforçant les liens existants et en en tissant de nouveaux) et la représentation (ce qui, pour moi, signifie de travailler ensemble à améliorer collectivement notre réalité).

J’ai été membre du conseil d’administration de 2008 à 2012, période pendant laquelle j’ai eu le plaisir de jouer un rôle concret au sein du RCMN. J’ai participé au comité organisateur de FORUM 2009 à Montréal; pour FORUM 2012 à Vancouver et FORUM 2014 à Calgary, j’ai élaboré et mis sur pied le programme d’aide linguistique avec Stacey Brown; enfin, j’ai présidé le comité d’intéressement du public (2010-2012). Je crois qu’il est très important que le RCMN demeure inclusif et ouvert aux nouveaux membres. Comme membre réélu au conseil d’administration, je propose d’utiliser mon expérience auprès des musiciens émergents et ma pratique musicale pluristylistique pour recruter de nouveaux membres. Je compte aussi continuer de participer au comité d’aide linguistique afin que les activités du RCMN soient faciles à suivre dans les deux langues officielles.

 

Louise Campbell est clarinettiste, enseignante de la musique et défenseure des arts. À titre d’interprète, elle cherche à interroger et renouveler la forme traditionnelle du concert tout en encourageant la création de nouvelles œuvres. Elle est spécialisée dans la commande d’œuvres, la création pluridisciplinaire, les œuvres in situ et les activités de sensibilisation et de développement de l’auditoire. Elle est membre fondatrice et codirectrice artistique d’In Extensio et membre clé de Plumes.

Sa carrière a été marquée par la cocréation, avec In Extension, de R, une œuvre pluridisciplinaire entre musique, mouvement et vidéo (2013); l’interprétation de la musique de Hope for the Haunted, une nouvelle œuvre de cirque dirigée et créée par Valerie Dean et Don Rieder (2013); l’écriture et l’interprétation de musiques pour la réalisatrice Jeanette Pope (Dust, a sculptor’s journey, Festival du nouveau cinéma 2011; Berson Boys, Programme Kodak de cinéastes émergents à Cannes, 2009); la création de reeds, une œuvre pluridisciplinaire in situ s’inspirant des chants d’oiseaux (Sound Symposium, 2010); et une collaboration avec l’écrivaine Annie Abrahams et la réalisatrice Rebecca Barnstaple pour l’envoyer à mars pour y trouver la quiétude (2008), une installation texte, danse et musique. À titre de pédagogue, Louise utilise l’apprentissage par l’expérience pour que ses élèves apprennent et comprennent par la pratique. Elle réunit sa passion pour l’interprétation et l’enseignement dans l’élaboration de programmes de sensibilisation qui tournent autour de la pratique participative de la musique.

http://inexensio.org/en/louise-campbell
www.plumesensemble.com