Comment cela fonctionne-t-il?

Le RCMN a un comité constitué de 12 à 15 membres provenant de partout au Canada, chaque membre étant élu par les membres votants de l’organisation et ayant un mandat d’une durée de deux ans. Le comité se veut représentatif tant au niveau régional qu’en ce qui a trait aux pratiques – nous avons besoin de compositeurs, d’interprètes, d’administrateurs et d’une grande diversité de représentants de la communauté de la musique nouvelle.

Le comité doit avoir représentation de chacune des six grandes régions du pays — Atlantique / Québec / Ontario / Prairies / Alberta et territoires nordiques / Colombie-Britannique. Outre ces représentants, le conseil peut compter deux membres ne représentant aucune région.

Le RCMN se distingue des quatre principaux organismes (CLC, CMC, ACWC, CEC) parce qu’il offre des services aux artisans des nouvelles musiques, et ce, de plusieurs façons: son madat et sa structure sont plus larges et plus inclusifs, il se concentre sur l’établissement de réseaux communautaires, il parle de manière crédible et cohérente au nom d’une large majorité de praticiens de la création et de l’innovation artistique et musicale, et non d’un segment étroitement défini du milieu de la nouvelle musique. L’étendue et une adhésion plus larges nous permettront de communiquer notre message aux politiciens, aux médias et au public, ce que, jusqu’à maintenant, nous n’avons pas réussi à faire en tant que communauté.