Les musiques nouvelles canadiennes n° 1

Deux extraordinaires virtuoses de la flûte et un excellent jeune quatuor à cordes interprètent des musiques de chambre irrésistibles représentant plusieurs générations de compositeurs, des quatre coins du pays, sans se soucier des barrières stylistiques. Une parfaite introduction au travail des compositeurs canadiens d’un océan à l’autre. L’évenement sur site de l’IAMA Montréal 2013

Programme

Fiolûtröniq – Montréal, Québec, Canada
Cléo Palacio-Quintin, flûtes et Elin Söderström, viole de gambe,
avec Katelyn Clark, clavecin

Les Folles Alliées : Variations sur La Folia –
La Folia (Thème) – 45”
La Violia (extrait) de Grégoire Jeay – 45”
song I d’Eric km Clark – 3’30”
Folie à Deux d’Emily Doolittle – 4’
Non Compos Mentis de Kimberly Shepherd – 4’
Five Stages of Insanity According to bzh April 10, 2008 de Stacey Brown – 6’
                 1. A funk I can’t shake 2. Sleep that won’t come no matter what I do.
                 3. Exhausted. Weary. Whiny. 5. Stark-raving lunatic bitch.

Emily Carr String Quartet – Victoria, Colombie-Britannique, Canada
Müge Büyükçelen-Badel, violon 1; Cory Balzer, violon 2;
Mieka Michaux, alto; Alasdair Money, violoncelle

Commedia dell’Arte (2010) d’Ana Sokolović – 10’
                 1. Il Dottore  2. Colombina  3. Il Capitano
Stories from Klee Wyck,  6e mvt « The Stare » (2011) de Tobin Stokes – 4’

Mark Takeshi McGregor, flûte
Vancouver, Colombie-Britannique, Canada

Foundry (1991) de Paul Steenhuisen – 9’30”
Three Reflections on Pride, 3e mvt (2011) d’Owen Underhill – 3’15”
Lachrymose de Derek Charke – 7’ 

Notes de programme et biographies 

credit : Pascal Lysaught

Fiolûtröniq

Montréal, Québec, CANADA

Cléo Palacio-Quintin, flûtes
Elin Söderström, viole de gambe
Avec Katelyn Clark, clavecin

Fiolûtröniq se réunis avec la claveciniste Katelyn Clark pour présenter une sélection de leur programme Les folles Alliées, dans lequel figure des œuvres de compositeurs des quatre coins du Canada tels que Grégoire Jeay, Eric km Clark, Emily Doolittle, Kimberly Shepherd et Stacey Brown.

Actif dans les mondes de la musique ancienne et contemporaine à travers l’Amérique du Nord et l’Europe, Fiolûtröniq attire l’attention par l’originalité et la qualité de ses projets artistiques. La flûtiste-compositrice Cléo Palacio-Quintin et la gambiste Elin Söderström travaillent ensemble depuis 2006. Elles explorent et développent leur langage musical ensemble, ainsi qu’en collaborant avec des interprètes et compositeurs invités. Le duo explore également le mariage musical d’un nouvel instrument interactif, l’hyper-flûte, et d’un instrument ancien, la viole de gambe, pour créer de nouvelles musiques qui intègrent les technologies numériques contemporaines au jeu acoustique. https://vimeo.com/31702640

La claveciniste Katelyn Clark a créé plus d’une centaine d’œuvres de compositeurs du Canada et de l’étranger. Elle a donné des concerts en Europe et au Canada, apparaissant sur les scènes de divers festivals tels que le Vancouver New Music Festival, Musica Antigua de Barcelona et le Festival Medièval d’Elx. Elle a été artiste en résidence au Banff Centre (Canada), NES (Islande) et OMI (États-Unis). http://katelynclark.com

Les Folles Alliées : Variations sur La Folia : Folles alliées est un jeu de mot signifiant à la fois « folles alliées », mais aussi « folles à lier ». Ce programme regroupe des compositeurs canadiens d’esthétique, d’origine et d’âge différents, à qui on a demandé de composer des œuvres inspirées du thème de La Folia.  Il en résulte une collection dynamique de courtes pièces, exploitant différentes combinaisons et sous-ensembles d’instruments disponibles au cœur de l’ensemble (incluant l’électronique), ainsi qu’un programme flexible pouvant s’adapter aux besoins du lieu. Dans sa forme originale, La Folia était une danse folklorique portugaise appelée ainsi à cause de son caractère rapide et bruyant, qui faisait que les danseurs apparaissaient avoir perdu la tête. Pour les compositeurs, le matériel harmonique et mélodique répété de cette danse est devenu une source populaire pour les variations exploitant la virtuosité des instrumentistes et demandant ainsi une forme de folie de leur part. Il s’agit peut-être d’une réminiscence des danseurs portugais…

 

Emily Carr String Quartet

Victoria, Colombie-Britannique, CANADA

Müge Büyükçelen-Badel, violon 1
Cory Balzer, violon 2
Mieka Michaux, alto
Alasdair Money, violoncelle

Formé en 2006 par des membres du Victoria Symphony le Emily Carr String Quartet, s’est depuis produit en Amérique du Nord, en Europe et en Asie et a collaboré avec plusieurs artistes tels que William Preucil, Jamie Parker, Arthur Rowe, le Quatuor Alcan et le Tin Alley Quartet. Le ECSQ a été présenté à l’émission North by Northwest diffusée sur les ondes de la radio de CBC et leur disque Hidden Treasure, a été nominé dans la catégorie album classique de l’année 2012 par le Western Canadian Music Awards. Au programme des œuvres d’Ana Sokolović (Montréal) et de Tobin Stokes (Victoria, C.B.). emilycarrstringquartet.com

Commedia Dell’arte d’Ana Sokolović est une commande du Banff Centre et de la radio de CBC, pour le Banff International String Quartet Competition 2010. Chaque mouvement de cette œuvre a été inspiré par un des personnages de la Commedia Dell’Arte.

Stories from Klee Wyck de Tobin Stokes est une commande du Victoria Symphony, pour leur saison 2011-2012. Cette pièce, inspirée des écrits de l’artiste Emily Carr, a été composée pour orchestre symphonique, quatuor à cordes, narrateur et mezzo-soprano. Parmi ses 10 mouvements, trois d’entre eux sont pour quatuor à cordes seul.

credit : Jack McKeown

Mark Takeshi McGregor

flûtiste
Vancouver, Colombie-Britannique, CANADA

Acclamé dans la presse pour son « énorme énergie physique » (Victoria Times Colonist), le flutiste Mark Takeshi McGregor a donné des concours à travers l’Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Israël. Il a également participé au Festival Montréal-Nouvelles Musiques, Music Gallery (Toronto), Vancouver New Music Festival, New Works Galgary, Athelas New Music Festival (Copenhague), et l’International Internationale A•DEvantgarde-Festival (Munich).

McGregor est un interprète dévoué à la musique de notre temps et un franc défenseur de la nouvelle musique canadienne. Le programme à IAMA illustre sa versatilité sur différentes flûtes (flûte de concert, flûte alto, piccolo), son aisance dans les techniques instrumentales conventionnelles et nouvelles, ainsi que son agilité à s’exprimer à travers un vaste spectre de styles musicaux. Au programme, figure des œuvres de Paul Steenhuisen, Owen Underhill et Derek Charke, originaires d’un coin à l’autre du pays. www.marktakeshimcgregor.com

Foundry de Paul Steenhuisen est un tour de force virtuose pour flûte seule,  défiant le stéréotype bucolique de l’instrument en le présentant sous son état le plus élémentaire : un tube creux en métal rempli d’air grinçant.

Three Reflections on Pride d’Owen Underhill est extrait d’un ensemble de pièces pour flûte seule intitulé Seven Deadly Sins, pour lequel McGregor a demandé à différents compositeurs canadiens d’écrire une œuvre inspirée par un des sept péchés capitaux. Le troisième mouvement de l’œuvre d’Underhill, exploite la sonorité plus sombre et sensuelle de la flûte alto. Three Reflections  on Pride a été composée spécialement pour McGregor en 2011.

Lachrymose de Derek Charke est certainement l’une des œuvres pour piccolo seul les plus importantes composées au cours des dernières années. Lachrymose explore le côté sensuel et lyrique du piccolo, mais c’est l’utilisation de la voix de l’interprète qui est l’aspect le plus frappant de cette œuvre.