Définitions des mots-clés

La créa­tion musi­cale par­ti­ci­pa­tive est un sec­teur pro­li­fique qui touche les citoyens de base ; dans ce contexte, la défi­ni­tion des mots-clés repré­sente tout un défi. Les pra­tiques évo­luent et changent constam­ment afin de s’adapter aux inté­rêts et aux besoins des par­ti­ci­pants, et la ter­mi­no­lo­gie peut se recou­per et varier dans les usages de façon sur­pre­nante. Afin de com­men­cer à éta­blir une base com­mune, voi­ci quelques défi­ni­tions de tra­vail de cer­tains mots-clés, et de la façon dont ils peuvent se recouper :

Créa­tion musi­cale par­ti­ci­pa­tive : une mul­ti­tude de façons d’aborder la créa­tion musi­cale, dans les­quelles toutes les per­sonnes impli­quées, quelle que soit leur expé­rience préa­lable de pra­tique musi­cale, inter­viennent de façon active dans le pro­ces­sus de créa­tion. Le sta­tut d’auteur et la prise de déci­sion sont plus ou moins par­ta­gés, selon le contexte.

Musique com­mu­nau­taire : pra­tique musi­cale par, pour et avec un groupe de per­sonnes ou des par­ti­ci­pants indi­vi­duels, sou­vent dans le but d’établir des rela­tions et/ou d’encourager la cohé­sion com­mu­nau­taire. La musique jouée peut être co-crée par les par­ti­ci­pants, ou non.

Inter­sec­tion entre créa­tion musi­cale par­ti­ci­pa­tive et musique communautaire :

Les chœurs, orchestres et groupes com­mu­nau­taires qui répètent et jouent en public des oeuvres pré-exis­tantes sont des exemples de musique com­mu­nau­taire. Ces groupes créent une com­mu­nau­té à tra­vers la musique ; cer­tains réunissent des membres issus de toutes sortes de milieux, tan­dis que d’autres sont au ser­vice de com­mu­nau­tés spé­ci­fiques. Beau­coup d’entre eux sont ouverts à des membres ayant des niveaux variés d’expérience ou de for­ma­tion en musique.

Lorsque ces groupes suivent un pro­ces­sus créa­tif au cours duquel les par­ti­ci­pants contri­buent à la créa­tion d’une œuvre, on consi­dère qu’il s’agit de musique créa­tive participative.

Art inter­ac­tif : œuvres d’art et pra­tiques artis­tiques dans les­quelles l’interaction avec le public repré­sente un élé­ment cen­tral de la pièce. Le public est direc­te­ment impli­qué dans la pro­duc­tion, la repré­sen­ta­tion ou l’expérience de l’œuvre, et celle-ci répond à son tour, et est affec­tée, par cette interaction.

Inter­sec­tion entre créa­tion musi­ca­le­par­ti­ci­pa­tive et art interactif :

Les inter­sec­tions entre l’art inter­ac­tif et la musique créa­tive par­ti­ci­pa­tive sont nom­breuses. Lorsque les membres de la com­mu­nau­té par­ti­cipent à un pro­ces­sus qui crée de la musique et du son, lorsque le sta­tut d’auteur est par­ta­gé, et/ou lorsque les œuvres musi­cales ou sonores sont affec­tées et chan­gées par une par­ti­ci­pa­tion directe du public, cer­taines œuvres inter­ac­tives sont aus­si consi­dé­rées comme étant de la créa­tion musi­cale  participative.