15e édition – Janvier 2013

——————————————————————

Au sommaire

-Journée des Arts sur la colline 2012
-Rencontres régionales 2012-2013 du RCMN
-FORUM 2014 à Calgary, Alberta
-Réseauter les réseaux : Rencontre 2012 des organismes de services nationaux dans le domaine des arts (OSNA) – par Louise Campbell
-Le plan de changements du Conseil des arts – par Louise Campbell
-Deux gros changements chez FACTOR – par Tim Brady
-Bienvenue à nos nouveaux membres
-Saviez-vous que nous sommes sur Facebook?
-Deux projets de la FCAPM

——————————————————————

15e édition Bulletin du RCMN – janvier 2013

Journée des arts sur la colline, 23 oct. 2012 : Louise Campbell (gauche), MP Denis Blanchette (centre), Tam-Ca Vo Van (droite), représentante de l’Association des groupes en arts visuels francophones. « Nous avons eu une conversation fort stimulante, tous les trois, raconte Mme Campbell. Elle m’a permis de mieux comprendre la démocratie canadienne et d’y faire plus confiance. Ces députés sont en chair et en os, et ils sont prêts à parler des arts et à faire ce qu’ils peuvent pour nous. »

Journée des Arts sur la colline 2012

Les alliés des arts d’un littoral à l’autre – dont le RCMN – se sont donné rendez-vous à Ottawa le mardi 23 octobre pour rencontrer les parlementaires et discuter du rôle clé que l’investissement fédéral dans les arts joue dans la santé économique et sociale du Canada. Faisant fond sur l’élan des quatre dernières années, la Journée des arts 2012 a attiré 130 alliés des arts, qui ont rencontré plus de 110 députés et sénateurs de tous les partis, ainsi que des ministres et hauts fonctionnaires.

Les participants ont remercié le gouvernement d’avoir maintenu l’investissement dévolu au Conseil des arts dans le budget de 2012 et ils ont présenté deux priorités stratégiques clés pour la prochaine année, énoncés dans le mémoire que la Coalition a présenté au Comité permanent des finances :

  • (1) Que le gouvernement renouvelle ses investissements dans les Fonds du Canada qu’il a annoncés en 2009 (Fonds du Canada pour les espaces culturels, Fonds du Canada pour la présentation des arts, Fonds du Canada pour l’investissement en culture et Fonds du Canada pour la formation dans le secteur des arts). Sur les quelque 120 millions de dollars que le gouvernement investit chaque année dans ces programmes essentiels, près de 80 millions de dollars (soit le 2/3 du total) arrivent au stade du renouvellement, et nous estimons essentiel que ce niveau de financement soit renouvelé.
  • (2) Que, pour l’exercice 2013-2014, le gouvernement du Canada maintienne à 181 millions de dollars le niveau de financement qu’il assure aux arts par l’entremise du Conseil des arts du Canada.

Les députés de tous les partis ont manifesté leur appui aux recommandations de la Coalition canadienne des arts. Le RCMN fait partie de la Coalition canadienne des arts, un regroupement apolitique de collaboration lancé par des organismes de services nationaux dans le domaine des arts, qui organise l’événement.

« Nous sommes ravis que le Réseau canadien pour les musiques nouvelles, représenté par Louise Campbell, ait pu venir à Ottawa pour expliquer à quel point l’investissement fédéral dans les arts est important, depuis l’instant de la création initiale jusqu’à la présentation de l’œuvre à un auditoire, a déclaré la coprésidente de la Coalition, Katherine Carleton. Bien qu’il ne corresponde qu’à un peu plus de 5 $ par habitant, l’investissement du gouvernement fédéral appuie une industrie plus importante que l’exploitation forestière ou les opérations bancaires alors qu’elle fournit des emplois à plus d’un demi-million de Canadiens. »

L’activité a aussi encouragé Mme Campbell, surtout au chapitre des résultats de la journée : « Le gouvernement du Canada a clairement modifié sa politique à la suite de cet effort fait pendant la Journée sur la colline. Il a maintenu le budget du Conseil des arts du Canada pour les trois prochaines années, alors que la plupart des organismes gouvernementaux ont encaissé une réduction importante de leurs crédits. La morale de l’histoire : l’engagement en conversation, ça marche! »

Ressources supplémentaires

Pour plus d’information sur la Coalition canadienne des arts, veuillez visiter lacoalitioncanadiennedesarts.com.

Un Court métrage de ce jour, ou les députés partagent leur point de vue sur les arts dans la communauté et leurs expériences personnelles avec les arts : http://www.youtube.com/watch?v=RLlybsojjeo

Arts Day Rallies All-Party Support for Key Policy Priorities – de Shannon Litzenberger [Disponible en anglais seulement] – http://www.shannonlitzenberger.com/arts-policy/archives/872

Les derniers détails de la Coalition sur la Journée des arts sur la colline 2013 (en date du 20 déc 2012) – http://www.lacoalitioncanadiennedesarts.com/archives/701

De Katherine Carleton, directrice générale d’Orchestres Canada :

 

Adress URL directe : Journée des Arts sur la colline 2012
15e édition Bulletin du RCMN – janvier 2013

Le RCMN tient ses rencontres régionales depuis décembre 2012. Il y en aura sept en tout. Elles sont organisées par les membres du conseil d’administration représentant chaque région. Les préoccupations régionales et la réalité de la région comptent pour beaucoup dans ces rencontres.

Les rencontres du Québec, de l’Alberta, de l’Atlantique et de l’Ontario ont déjà eu lieu; on vous en parle ci-dessous.

Le 10 mars, ce sera au tour du Manitoba. Quant à la Colombie-Britannique et à la Saskatchewan, leurs rencontres sont encore en préparation. Surveillez cette page pour en savoir plus, nous la tiendrons à jour.

Si votre rencontre régionale n’a pas encore eu lieu, n’hésitez pas à y participer. Et amenez vos collègues non membres! Parlez-leur de cette activité ou transmettez-leur les liens ci-dessous :

Le 12 janvier 2013 avait lieu, au Dalhousie Arts Centre de Halifax, la rencontre régionale de l’Atlantique. C’était dans le cadre du festival de musiques nouvelles et improvisées  Open Waters d’Upstream.  En cette ère de communications virtuelles, Paul Cram, administrateur du RCMN présent à la rencontre, a mis l’accent sur l’importance du simple fait de se réunir en personne : « Dans l’ensemble et comme d’habitude, la rencontre régionale de l’Atlantique, animée par Norman Adams, a attiré une petite assemblée. Divers intervenants des musiques nouvelles d’ici et d’ailleurs ont eu l’occasion de réfléchir, de discuter et d’échanger. Même si personne n’avait pipé mot, le simple fait d’être ensemble suffirait. Pour paraphraser Woody Allen, la vie, c’est d’abord d’être présent. »

 

La rencontre régionale de l’Alberta, qui avait aussi lieu le 12 janvier, a attiré un joyeux mélange de membres de la communauté albertaine des musiques nouvelles, dont des représentants de New Music Edmonton, de l’Epcor Centre for the Performing Arts, du festival Soundasaurus, du Land’s End Chamber Ensemble, du Rubbing Stone Ensemble, de Verisimo, de New Works Calgary, de Honens, de Canada Music Week (CFMTA) et de la Canadian Association for Sound Ecology, entre autres.

Chaque organisme a présenté son mandat et ses activités. John Reid et Laurie Radford ont informé l’assistance de la tenue du prochain FORUM du RCMN à l’université de Calgary en 2014, parallèlement au festival Happening New Music.

Pendant le dîner, les participants ont parlé de leurs plans pour les prochaines saisons et de possibles collaborations. On a aussi beaucoup parlé d’esthétique. Tout le monde s’est bien amusé, ce qui augure bien pour les prochaines séances régionales de planification.

 

Le 9 décembre 2012, la rencontre régionale du Québec a rassemblé quelques intervenants très importants de la communauté québécoise des musiques nouvelles. Ils représentaient, entre autres, les ensembles, organismes et projets Quasar, Le Vivier, DAME, Les Poules, Supermusique, Fiolûtröniq, Fondation SOCAN, DIM et In Extensio.

Cléo Palacio-Quintin, qui représente le Québec au conseil d’administration du RCMN, a présidé la séance avec sa collègue Stacey Brown. On a commencé par discuter du projet « 100 moments » proposé par Sandeep Bhagwati et Karen Sunabacka au FORUM 2012. « Cette proposition génère un net intérêt, remarque Mme Brown; on a eu droit à plusieurs suggestions détaillées de la part des participants. » On a débattu de la possibilité de faire de ce projet une vitrine sur les musiques nouvelles canadiennes, pendant et après un bref exposé où Palacio-Quintin a résumé les principaux points de la proposition.

S’est ensuivi un dynamisant remue-méninge autour des stratégies qui permettraient d’améliorer, à long terme, la diffusion et l’accessibilité des musiques nouvelles. On a discuté de contenu canadien, du développement de notre patrimoine musical canadien, de la question toujours cruciale du financement et de l’importance de l’art pour l’art. La rencontre a pris fin sur un court échange d’idées et de commentaires en vue des prochains FORUMS du RCMN, à Calgary en 2014 et à Ottawa en 2016. Ce fut, dans l’ensemble, un après-midi inspirant et vivifiant. Merci à tous ceux et celles qui ont nourri les discussions de leurs idées et de leur énergie.

Parallèlement à la rencontre québécoise, le RCMN et Bradyworks organisaient un atelier sur le développement de carrière s’adressant aux jeunes artistes. Les conférenciers étaient Tim Brady (compositeur, guitariste, directeur artistique), Jean Derome (saxophoniste, compositeur, musique actuelle et musique de film), Véronique Lacroix (chef d’orchestre, ECM+) et Barbara Scales (agente, Latitude 45).

« Nous avons attiré 23 participants, surtout des étudiants des niveaux collégial et universitaire, ainsi que quelques jeunes professionnels, raconte M. Brady. Ce fut un succès sur toute la ligne : pendant trois heures, on a ressenti dans la salle une communication et un sentiment collégial incroyables. On a discuté de nombreuses questions pratiques et philosophiques sur la création de musiques nouvelles au Canada en 2012. »

Les discussions se sont poursuivies plus informellement pendant deux autres heures. « Nous avions tellement de plaisir que le garde de sécurité a dû nous mettre à la porte! », conclut M. Brady.

 

Adress URL directe : Rencontres régionales 2012-2013 du RCMN
15e édition Bulletin du RCMN – janvier 2013 

Prochaine FORUM national aura lieu du 23 au 26 janvier 2014  à Calgary. Plus d’info ici.

Louise Campbell

J’ai représenté le RCMN à l’assemblée annuelle des organismes de services nationaux dans le domaine des arts (OSNA), en octobre dernier. Cette rencontre sert de « métaréseau » où les réseaux des arts du pays se réunissent pour apprendre à connaître les mandats des uns et des autres, partager leurs compétences, identifier les enjeux, collaborer et réfléchir aux orientations et aux solutions de l’avenir. Elle a réuni une foule de gens représentant des organismes qui aident les artistes et les organismes à faire ce qu’ils font. J’avais devant moi un échantillonnage extraordinaire de la diversité du milieu canadien des arts. J’avais assisté à l’assemblée des OSNA en 2010 et j’ai pu constater l’évolution de ce métaréseau : on percevait clairement que ces gens-là ne se rencontraient pas pour la première fois, qu’ils poursuivaient des discussions déjà entamées. Pour vous donner un exemple de ce métaréseau en action : le RCMN est en pourparlers avec l’Association des communautés chorales canadiennes dans le but de distribuer le répertoire de ressources en musiques nouvelles à toutes les chorales du pays, question de leur donner accès à des chefs de chœur et à des chanteurs pleins d’idées créatives.

Le principal point commun de tous les OSNA, c’est qu’ils font tous du lobbying auprès du gouvernement et des agences, et qu’ils informent leurs membres des changements qui se produisent dans ces agences. En collaborant, les OSNA donnent plus de poids à leur lobbying, puisque plus nous représentons de citoyens, plus les élus sont à l’écoute. Le sujet principal à l’ordre du jour de la rencontre était le plan de changements du Conseil des arts du Canada et ses répercussions sur les artistes (l’article suivant en dit plus sur ce sujet). Au final, il est clair que nous sommes tous dans la même barque et qu’en nous entraidant, nous arriverons à mieux naviguer en eaux troubles.

Adress URL directe : Réseauter les réseaux : Rencontre 2012 des organismes de services nationaux dans le domaine des arts (OSNA)
15e édition Bulletin du RCMN – janvier 2013 

Robert Sirman, directeur du Conseil des arts du Canada

Le plan de changements du Conseil des arts

par Louise Campbell

À la rencontre des OSNA en octobre dernier, les discussions ont porté essentiellement sur le Plan de changements du Conseil des arts du Canada. Comme nous le savons tous, ce plan aura un impact important sur la communauté artistique canadienne. Le CAC a pris grand soin de situer son plan au sein d’un contexte global composant avec le changement accéléré, le gouvernement actuel et l’état actuel du milieu des arts canadiens. À tous les paliers de gouvernement, la question première est de savoir comment servir au mieux la population; le CAC étudie la même question, à savoir comment servir au mieux la population à travers la réalisation de son mandat. Le CAC investit dans la pratique professionnelle des arts. Comment la population canadienne est-elle la mieux desservie par le biais de la pratique professionnelle des arts? L’intéressement du public, l’accès aux marchés nationaux et internationaux, l’équité et le Grand Nord canadien sont quelques-uns des principaux enjeux sur la table.

Que signifie tout cela pour le CAC?

Le CAC souhaite maintenir le dialogue avec la communauté artistique canadienne pendant le déroulement de son plan de changements, par le biais de consultations nationales avec comités-conseils tout au long de la saison 2012-2013 et de consultations en personne à travers le pays, sans oublier les webinaires et les réseaux sociaux. Ce dialogue a pour but de prendre le pouls de la communauté sur les pratiques artistiques et d’entendre ses divers points de vue sur le plan de changements. Le CAC modifiera ses plans en fonction de ces échanges.

Le CAC affirme que son enveloppe budgétaire est maintenant stable, sans réduction ni augmentation de financement de base du fédéral à prévoir. En plus de dresser un état des lieux des pratiques artistiques au pays (en mouvance constante), il procède aussi à une autoévaluation en profondeur et apportera des changements à sa structure interne, afin de mettre à jour et de simplifier son fonctionnement.

Le directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada, Robert Sirman, a fixé son propre but à cet exercice : offrir aux artistes un plus grand contrôle de leur destinée. Au final, M. Sirman croit qu’on pourra juger de la réussite du plan de changements à l’aune de ce qui se produira dans la communauté artistique après son application.

Que signifie tout cela pour la musique?

La musique est perçue comme étant en bonne position relativement aux enjeux principaux, particulièrement du côté de l’intéressement du public. Faire de cet intéressement une priorité aidera le CAC relativement aux politiques internes du fédéral, puisque cela soulignera l’importance et le rôle du financement public des arts pour servir le public canadien.

Les programmes d’aide au fonctionnement et de Brigade volante font l’objet d’un examen. L’accès aux marchés nationaux et internationaux bénéficie d’une enveloppe budgétaire accrue pour la saison 2012-13.

Bien que cela ne fasse pas partie du plan de changements, le CAC subit des pressions internes en vue d’évaluer strictement l’efficacité organisationnelle et l’utilisation responsable des fonds. Compte tenu de ces pressions et de la concurrence croissante dans l’obtention de financement, il est important de répondre rapidement et adéquatement aux lignes directrices.

Ressources supplémentaires

Cette page du site Internet du Conseil des arts du Canada donne de plus amples renseignements sur le plan de changements et permet de télécharger des documents en format PDF, à savoir :

On peut lire le message du directeur publié dans le rapport annuel 2011-12 du CAC ici.

Enfin, on peut lire l’analyse que fait Katherine Carleton du plan de changement ici.

Adress URL directe : Le plan de changements du Conseil des arts
15e édition Bulletin du RCMN – janvier 2013 

Deux gros changements chez FACTOR

par Tim Brady

1er changement

Il y a trois ans, Patrimoine canadien a annulé le programme de subvention d’enregistrement dit de « musique spécialisée ». À ce moment, le ministre James Moore disait : « Nous avons déjà des programmes en place – adressez-vous à FACTOR et Musicaction » – mais pas au Conseil des arts du Canada.

FACTOR est l’homologue anglophone de Musicaction. Musication avait déjà certaines mesures en place pour l’enregistrement de la musique de création, mais FACTOR n’avait presque rien.

Donc, nous avons rencontré le président et l’équipe de FACTOR à Toronto et à Montréal; nous avons invité sa vice-présidente au FORUM 2012; nous avons rencontré des députés et les hauts dirigeants de Patrimoine canadien; nous avons organisé des téléconférences; et ainsi de suite.

Trois ans plus tard, FACTOR a ajouté la catégorie « Specialized/Experimental » à sa structure et l’organisme va constituer un jury spécifiquement pour cette musique. Il n’y a pas plus d’argent pour les disques, mais au moins le processus d’évaluation sera plus juste! De plus, FACTOR souhaite maintenant commanditer le prochain FORUM national du RCMN en 2014 à Calgary. On peut donc dire que les relations entre notre communauté et FACTOR, un subventionnaire majeur, se sont grandement améliorées.

FACTOR nous a pris au sérieux parce que nous représentons la TOTALITÉ du milieu. J’estime qu’il a fallu 100 heures de travail et 1 000 $ de frais de voyage pour faire ajouter deux mots (cruciaux!) sur un formulaire. Pour moi, il s’agit d’une petite victoire, mais d’une victoire quand même. Il semble donc que le but du RCMN, soit de faire des changements pour la musique de création, fonctionne sur le plan concret.

2e changement

FACTOR transforme ses modes de financement des enregistrements et d’évaluation des demandes, ce qui constitue un changement encore plus important. FACTOR réagit ici à la mort accélérée de l’industrie de la musique commerciale entraînée par les mp3, iTunes et YouTube (quoique notre voix ait aussi influencé l’issue). Il semble que tout le monde perde de l’argent, sauf les grosses vedettes (Justin Beiber et compagnie). De nos jours, même les groupes rock d’importance moyenne et les groupes indépendants n’arrivent plus à vendre des disques ou être rentables. Or, ce changement nous affectera, possiblement pour le mieux.

– La procédure de demande devient virtuelle (plus de papier), beaucoup plus conviviale (utilisateurs multiples) et permettra la mise à jour du dossier.

– Les ventes ne seront plus le seul moyen d’obtenir de l’argent pour les tournées, vidéos et autres programmes.

– On passe à un système de notation des artistes par leurs pairs.

– FACTOR accordera dorénavant des bourses, non plus des prêts.

Pour en savoir plus, communiquez avec FACTOR. Nous vous recommandons aussi de demander à FACTOR d’ajouter votre nom à sa liste de jurés en musique « spécialisée/expérimentale ». Visitez cette page (en anglais seulement) pour en savoir plus.

 

Adress URL directe : Deux gros changements chez FACTOR
15e édition Bulletin du RCMN – janvier 2013 

Depuis septembre 2012, l’adhésion au RCMN a augmenté de 18 membres. Plus notre réseau compte de membres, plus il peut représenter et réseauter fortement notre communauté. Nous souhaitons chaleureusement la bienvenue à nos nouveaux membres et nous espérons que cela marque le début d’une longue et fructueuse collaboration.

Voici la liste des nouveaux membres de 2011. Plusieurs d’entre eux ont des sites Internet. D’ailleurs, nous encourageons tous nos membres à apprendre à se connaître les uns les autres. Vous trouverez une liste complète des membres sur notre site, consultable par catégorie, par région et par nom.

Qui sera la prochaine recrue?

Nouveaux membres votants

Neutral Ground [Contemporary Art Forum] SK http://neutralground.sk.ca/
Fédération Canadienne des professeurs de musique Nat http://www.cfmta.org/
Kyle Brenders ON http://www.kylebrenders.ca/
Christine Jensen QC http://www.christinejensenmusic.com/
Tammy McGrath AB http://www.tammymcgrath.com/
Sylvain Poitras QC http://www.sylvainpoitras.com/

Nouveaux membres d’appuis

Marie-Pierre Brasset QC
Sunny Choi ON
Randy Clarke ON
Joel Garten ON http://www.joelgarten.com/
Guy Giard QC http://maquaire.free.fr/index2.htm
James Harley ON http://www.musiccentre.ca/apps/index.cfm?fuseaction=composer.FA_dsp_biography&authpeopleid=62048&by=H
Adrienne Kakoullis ON http://www.hccink.com/
Frédéric Laflamme QC http://www.regardsonore.com/
Aaron Liu-Rosenbaum QC
Mirko Sablich QC http://mirkosablich.wordpress.com/
Guillaume Tardif AB http://www.guillaume.tardif.com
Ryan Veltmeyer NS

 

Adress URL directe : Bienvenue à nos nouveaux membres
15e édition Bulletin du RCMN – janvier 2013 

Il ne se passe pas grand-chose encore sur la page Facebook du Réseau canadien des musiques nouvelles, mais, afin de vous offrir plus d’occasions de réseauter entre vous, nous vous invitons fortement à l’« aimer » et à y publier vos annonces :

https://www.facebook.com/CNMN.RCMN

Nous sommes heureux d’accueillir la Fédération canadienne des professeurs de musique (FCAPM) parmi nos membres.

La FCAPM organise deux concours susceptibles de vous intéresser.

Le premier est le Concours de dissertation national sur un thème lié à l’enseignement de la musique, la pédagogie ou la préparation au spectacle. Ce serait génial que la Fédération reçoive tout plein de candidatures parlant des musiques nouvelles! Date limite : 1er mai 2013.

Le second concours prend fin le 1er mars. Il s’agit d’un appel de compositions à interpréter pendant la Semaine canadienne de la musique, du 17 au 23 novembre 2013. Il y a trois catégories : (1) solo de piano, 3e et 4e année; (2) solo de piano, 5e et 6e année; (3) œuvre pour chorale junior.

Pour en savoir plus, écrivez à Po Yeh à canadamusicweek@cfmta.org.

Adress URL directe : Deux projets de la FCAPM
15e édition Bulletin du RCMN – janvier 2013