CNMN > Projects > Rebecca Barnstaple

Rebecca Barnstaple

See profile

  • Associations communautaires
  • Services sociaux
  • Santé

Rebecca Barnstaple

description

Rebec­ca Barns­taple pré­sente la Res­source Musique et Santé.

Salut. Je m’ap­pelle Rebec­ca Barns­taple. Je suis res­pon­sable des ini­tia­tives com­mu­nau­taires, recherche et inno­va­tion ici au Centre de san­té com­mu­nau­taire Chi­ga­mik. Je suis éga­le­ment cher­cheur post­doc­to­ral à L’Ins­ti­tut inter­na­tio­nal d’é­tudes cri­tiques en impro­vi­sa­tion de l’U­ni­ver­si­té de Guelph et je suis très heu­reux de vous accueillir dans cette res­source musi­cale et san­té. Comme beau­coup de gens que vous allez voir dans ces vidéos, je porte plu­sieurs cas­quettes, en plus des deux choses que j’ai déjà par­ta­gées avec vous. Je suis éga­le­ment dan­seuse-thé­ra­peute, et je tra­vaille dans le domaine de la danse et de la san­té. J’offre des pro­grammes ici à Chi­ga­mik depuis près de huit ans pour les per­sonnes atteintes de la mala­die de Par­kin­son, et les troubles du mou­ve­ment. J’ai été invi­té à diri­ger cette res­source en fonc­tion de mon expé­rience sur le domaine de la danse et de la san­té et comme beau­coup d’entre vous le réa­lisent pro­ba­ble­ment, la danse et la musique sont tel­le­ment liées et ont une longue his­toire dans de nom­breuses pra­tiques cultu­relles asso­ciées à la san­té et au bien-être. L’une des choses que vous ver­rez éga­le­ment tout au long de cette res­source est que l’i­dée même que la san­té est une chose très mul­ti­di­men­sion­nelle. Les gens par­le­ront non seule­ment de san­té phy­sique mais aus­si la san­té men­tale et bien-être, le lien social. Ces idées sont vrai­ment dif­fi­ciles à sépa­rer et quand nous pen­sons aux pra­tiques artis­tiques et holis­tiques, ce sont des moyens que nous pou­vons abor­der la san­té de manière mul­ti­di­men­sion­nelle. Les res­sources basées sur la musique et les arts gagnent donc beau­coup de visi­bi­li­té et trac­tion comme des moyens d’a­bor­der cer­taines des crises sani­taires les plus urgentes de notre époque. Vous allez voir des vidéos de per­sonnes qui sont des cher­cheurs, des pra­ti­ciens, des thé­ra­peutes, les membres de la com­mu­nau­té, les per­sonnes qui effec­tuent un tra­vail enga­gé dans la com­mu­nau­té. Et vous ver­rez que bon nombre des gens qui vont par­ta­ger avec nous font beau­coup de ces choses en même temps, mais aus­si séparément. 

 

Rebec­ca Barns­taple sur la san­té, l’or­don­nance sociale et les arts.

Plus que la simple absence de mala­die ou aider les gens à se réta­blir médi­ca­le­ment d’une mala­die, la san­té est de plus en plus com­prise comme étant défi­nie au sens large comme aidant les gens à accé­der à un sen­ti­ment d’é­pa­nouis­se­ment et de bien-être, et cela est sou­vent lié à la recherche de sens dans les acti­vi­tés dans les­quelles nous nous enga­geons. L’une des choses que nous avons com­men­cé à faire ici à Chi­ga­mik, ce qui est vrai­ment lié avec beau­coup des ini­tia­tives en musique et en san­té, est une pres­crip­tion sociale. La pres­crip­tion sociale est une voie pour que les cli­ni­ciens, qu’ils soient méde­cins, infir­miers, tra­vailleurs sociaux, tra­vailleurs en san­té men­tale, puissent orien­ter les gens vers des ser­vices non cli­niques afin qu’ils créent un che­min per­met­tant aux gens d’ac­cé­der aux choses dans la com­mu­nau­té qui peut contri­buer à ce sen­ti­ment de bien-être pros­père et plein de sens. Un bon nombre des meilleurs exemples des pro­grammes de pres­crip­tion sociaux sont liés aux arts et à la san­té. Il existe un pro­gramme mer­veilleux appe­lé « Les arts en ordon­nance » et plu­sieurs des ini­tia­tives dont vous enten­drez par­ler dans cette res­source a un élé­ment de pres­crip­tion sociale. Je suis très exci­tée parce qu’i­ci à Chi­ga­mik, on se lance en fait dans un par­te­na­riat avec Sing­Well dont plu­sieurs d’entre eux les per­sonnes que vous enten­drez sont impli­quées, dans lequel se trouve la créa­tion d’une cho­rale de san­té pour les per­sonnes atteintes de BPCO et de troubles res­pi­ra­toires et leurs par­te­naires de soins. L’autre chose qui est pas­sion­nante à ce sujet et plu­sieurs autres ini­tia­tives que nous par­ta­geons ne sont pas seule­ment la four­ni­ture d’un nou­veau pro­gramme et d’un nou­veau ser­vice pour les per­sonnes qui peuvent contri­buer à leur sen­ti­ment de san­té et de bien-être, il existe un élé­ment de recherche qui y est atta­ché afin que nous puis­sions pour mieux com­prendre réel­le­ment quels sont les impacts pour les per­sonnes qui par­ti­cipent à ces pro­grammes. Et aus­si quels sont les meilleurs moyens de faci­li­ter l’ac­cès, de réduire les obs­tacles pour per­sonnes à accé­der à ces pro­grammes dans la com­mu­nau­té. Je suis très heu­reuse de par­ta­ger cette res­source avec toi. J’en ai réuni plu­sieurs dif­fé­rents col­lègues qui ont éga­le­ment fait réfé­rence d’autres col­lègues pour par­ta­ger avec vous une véri­table impres­sion de la diver­si­té des pra­tiques asso­ciées musique et san­té. Une gamme de façons dont les gens se sont mis à faire ce tra­vail. J’es­père vrai­ment vous trou­vez cela aus­si ins­pi­rant que moi. Merci. 

lire la suite +

Vidéo