An-Laurence Higgins (2020 à present)

Il me fait gran­de­ment plai­sir de m’im­pli­quer au sein du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du Réseau cana­dien pour les musiques nou­velles à titre de repré­sen­tante du Qué­bec. Je suis très heu­reuse de pou­voir contri­buer au fonc­tion­ne­ment d’un orga­nisme qui oeuvre à ras­sem­bler des artistes des musiques nou­velles à tra­vers le pays mal­gré l’im­mense dis­tance qui nous sépare. J’ad­mire le tra­vail du RCMN visant  à offrir une pla­te­forme aux artistes, notam­ment lors des Forums, à encou­ra­ger l’é­clo­sion de la relève (ConneXions) et à abor­der des enjeux impor­tants et trop long­temps igno­rés dans notre milieu lors de la série de webi­naires Conver­sa­tions – Décolonisation.

An-Lau­rence est une artiste et gui­ta­riste vivant à Mont­réal et œuvrant en musique nou­velle et arts mul­ti­mé­dia, qui adresse les enjeux d’i­den­ti­té et rela­tions transnationales.

Friande des per­for­mances éclec­tiques, An-Lau­rence n’hésite jamais à inter­pré­ter des oeuvres d’improvisation/comprovisation tis­sant la musique avec l’art per­for­mance, l’art visuel et vidéo, la poé­sie et autres médiums. Ses pro­jets récents incluent la créa­tion de la per­for­mance inter­ac­tive Appro­chez, je vous racon­te­rai ce que j’ai oublié (repor­tée en 2021 à cause de la covid-19) et la pro­duc­tion indé­pen­dante du concert de créa­tions Émer­gences (f.pl.) à Mont­réal et Toron­to. Sui­vant ses études en arts et tech­no­lo­gie, An-Lau­rence crée des oeuvres  média­tiques et de per­for­mance ques­tion­nant notam­ment sa rela­tion au monde en tant que per­sonne adop­tée à l’international. Les rap­ports humains et la col­la­bo­ra­tion sont les deux moteurs de sa créa­ti­vi­té autant en musique qu’en arts multimédia.