Équité et diversité – Winnipeg 2019

Le 2 mars 2019, le RCMN a collaboré avec le festival Cluster pour offrir un événement de partage des connaissances autour de l’équité et de la diversité dans la communauté des musiques nouvelles. Nous avons été accueillis par les espaces merveilleux et chalheureux de Creative Manitoba, au cœur de l’activité du festival Cluster.

La journée a commencé avec la présentation de Erin Gee sur les pratiques créatives interdisciplinaires dans les environnements institutionnels. Erin a décrit son éducation, ses défis et les opportunités qu’elle a rencontrés sous l’angle des voix et des corps, tant humains que machine. Sa pratique de la création d’IA lui a donné une perspective unique sur les interactions humaines, sur le travail des collectifs et sur la manière dont les machines nous parlent.

Pendant notre pause-café, Jeff Morton nouse a initié à une pièce participative ludique qu’il allait nous présenter plus en détail plus tard dans la journée. Il s’agissait d’essayer de trouver et d’enregistrer des sons de silence et de notre présence dans ces lieux et de méditer ainsi sur notre interventions dans les espaces.

Melody McKiver nous a sensibilisé aux réalités quotidiennes autochtones à Winnipeg et dans leur région d’origine, Sioux Lookout, avant de discuter de leurs récentes réunions au Banff Centre d’un groupe de musiciens classiques autochtones afin de préparer un document sur les bonnes pratiques de collaborations avec la communauté de la musique classique. Melody a partagé ce document qui résonne avec leur message principal: Rien sur nous sans nous. Melody a également partagé des expérience de leur travail avec les jeunes de Sioux Lookout et des réserves dans la région, ce qui a généré beaucoup de commentaires et de discussion.

Après le déjeuner, Jeff Morton a animé la conversation sur l’équité et la diversité avec Erin Gee, Melody McKiver, Remy Siu et Vicki Young. Vicki a présenté le travail accompli par le Manitoba Chamber Orchestra et le manifeste IDEA présenté par Orchestres Canada, qui définit l’équité, la diversité et l’accès, et encourage les orchestres à prendre en charge la promotion de celles-ci. Les discussions ont souvent porté sur le fait que ces structures et institutions sont intrinsèquement euro-centriques et sur leur rôle dans le mouvement actuel en faveur de l’inclusion culturelle. La question de la diversité esthétique a également été abordée, ainsi que celle de l’inclusion symbolique, des échéanciers possibles pour des changements réels plutôt que superficiels et des futurs publics de notre pratique.

Pour nous donner un petit répit, Jeff Morton nous a présenté sa pratique et son travail au sein du collectif d’art Holophon. Nous avons pu écouter les résultats de l’enregistrement de la matinée. Il nous a encouragés à trouver ou à renoncer à l’agentivité dans notre écoute et notre engagement.

Rémy Siu a continué la critique de l’infrastructure musicale euro-centrique par le biais de sa perspective multidisciplinaire bi-continentale. Il nous a mis au défi de savoir ce que nous étions prêts à abandonner dans la conception des musiques nouvelles afin de réaliser la diversité ou l’équité, et a suggéré quelques moyens d’ajouter du pluralisme aux processus et aux gardiens d’accès. Son expérience personelle servait de contexte pour ces appels à l’action.

Les conversations se sont poursuivies après la fin de la journée en petits groupes, puis dans le bar et lors des concerts dans le cadre du Cluster Festival.

De nombreuses personnes nous ont rejoint en direct sur Facebook, et l’enregistrement était disponible pendant une semaine après l’événement. Une version révisée sera bientôt disponible sur la chaîne YouTube du RCMN.

Nous remercions FACTOR pour leur soutien de cette Conversation.

This image has an empty alt attribute; its file name is factor-standalone-cmyk-colour-e1559851897218.png